Comment créer un calendrier éditorial efficace ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous aussi ça vous est déjà arrivé de ne pas savoir quoi publier sur vos réseaux sociaux ?
Alors j’ai la solution : créer un planning éditorial, pour suivre et planifier vos actions sur les réseaux sociaux. C’est essentiel !
 En effet, il vous permettra de gagner un temps considérable et de pouvoir planifier la création des contenus en amont. Voyons ensemble les notions clés entourant le calendrier éditorial.


Les préalables à la définition du calendrier éditorial 

Définir la cible 

La question à se poser est : Vers qui faut-il communiquer ?

La cible est très importante. Elle consiste à savoir vers qui vous allez communiquer. Pour le savoir, vous allez, soit regarder les audiences de vos précédentes campagnes de communication que vous avez mis en place, soit via vos événements, ou encore soit vers les clients que vous avez actuellement (que vous soyez en BtoB (Business to Business) ou en BtoC (Business to Customer)).

Pour définir votre cible, il faut prendre du recul et observer qui sont les individus avec qui vous discutez. Il faut essayer d’aller le plus loin possible dans les questions que vous vous posez sur eux, afin de les cerner au maximum.

Par exemple, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Qui il est ?
  • Qu’est-ce qu’il fait ?
  • Comment il est généralement, par rapport à vous et par rapport à votre produit ?
  • Qu’est-ce qu’il fait dans la vie (sphère professionnelle et / ou non professionnelle)
  • Qu’est-ce qu’il aime dans la vie ?
  • À qui il fait confiance (de manière professionnelle ou interpersonnelle)
  • Qui l’influence ?
  • Qu’est-ce qui l’anime dans la vie ?
  • Où consomme-t-il ?
  • Avec qui partage-t-il le produit ?
  • Quel(s) produit(s) utilise-t-il déjà ?
  • Quel est son objectif avec le produit ? …

Quand vous commencez à avoir un panorama global de vos cibles et de toutes les personnes qui vous allez pouvoir cibler en termes de communication, il va falloir commencer à les catégoriser :

  • Cible primaire : tous les clients potentiels, toutes les personnes qui vont potentiellement acheter votre produit.
  • Le cœur de cible : c’est-à-dire la cible que vous souhaitez atteindre en priorité. Ce sont donc les personnes qui vont acheter le plus de produits de votre marque, mais aussi qui vont être porteuses des mêmes valeurs que vous et qui vont pouvoir diffuser votre marque et parler de vos produits. Ils vont devenir de réels ambassadeurs pour votre marque. Généralement, l’entreprise ne dispose que d’un seul cœur de cible puisqu’on va lui adresser seulement une offre, une forme de communication.
  • Cible secondaire : globalement, ce sont les acheteurs non consommateurs. C’est donc ceux qui vont acheter, généralement pour les cibles primaires et le coeur de cible. A titre d’exemple, on peut citer les proches qui vont faire des cadeaux, les entreprises qui vont acheter leurs employés ou encore des associations …
  • Les prescripteurs : ils sont souvent inclus dans la cible secondaire. Ce sont tous les médias, les experts, les leaders, les influenceurs …

cible - personas - calendrier éditorial - communication web - entreprises - Agence Web Annecy - Canefora

Après avoir longuement et précisément réfléchi à vos cibles, il convient de se pencher sur la première étape de la stratégie de communication web consistant à faire un tableau des actions.

Les tableaux des actions 

Il s’agit ici de vraiment comprendre ce qui est nécessaire pour vos cibles : de quoi vont-ils avoir besoin et comment nous allons pouvoir communiquer précisément vers eux ? …

Dans ce tableau des actions, nous allons lister toutes les cibles que vous avez trouvées (cœur de cible, cibles primaire et secondaire…) afin de pouvoir, par la suite, définir pour chacun / chacune d’entre elles les objectifs, les contenus et les dispositifs :

  • Objectifs : qu’est-ce qu’on veut que cette cible fasse ? Est-ce qu’on veut qu’elle achète ou qu’elle en parle à quelqu’un ? Est-ce qu’on veut qu’elle amène d’autres personnes à acheter les produits de notre entreprise ?
  • Contenu : qu’est-ce qu’on va lui donner comme contenu de communication ?
  • Dispositifs : par quel(s) dispositif(s) on passe avec les outils (réseaux sociaux, mailing, site web, rédaction web …)

tableau des actions - communication web - planning éditorial - cibles - Agence Digitale - Canefora

Variez vos contenus

Nous allons ici parler des formats de contenus, des types de contenus et de la plateforme de diffusion du contenu.

Ce qui va être important dans votre calendrier éditorial et dans toute votre communication (surtout sur les réseaux sociaux), c’est de varier vos contenus web et leurs formats.

Tout d’abord, chaque réseau social à ses codes et spécificités. De ce fait, sur Youtube, on utilise plutôt le format vidéo alors que sur Pinterest, on utilise des images.

Globalement, il y a différents formats de contenus : 

  • Images,
  • Vidéos,
  • Textes
  • Infographies,
  • Articles de blog,
  • Podcasts,
  • Citations

De plus, il faut également varier le type de contenu. Tantôt on fera plutôt de la mise en avant de produit, tantôt du storytelling, tantôt des interviews …

Enfin, vous devez aussi varier les plateformes de diffusion du contenu web. Ne choisissez pas seulement Facebook par exemple, mais tous les réseaux sociaux qui semblent pertinents pour votre entreprise, votre secteur d’activité et vos cibles.

Cependant, les plateformes de diffusion ne s’arrêtent pas aux médias sociaux. Il y a également le blog, les mailings et newsletters

Tout cela devra se retrouver dans votre calendrier éditorial.

La création du calendrier éditorial 

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, un calendrier éditorial regroupe énormément d’informations :

  • Sur la colonne de gauche, les mois, divisés en semaine et re-divisés en jours
  • Ensuite, il y a plusieurs colonnes à moduler en fonction des canaux de diffusion dont l’entreprise dispose comme le blog, Facebook, Pinterest, Instagram… Pour chacun, il s’agira d’identifier les jours de publication et de renseigner les contenus détaillés à publier sur chacun des canaux.
  • De plus, il faut bien prendre en compte la définition d’une fréquence de publication sur chaque canal afin d’habituer les cibles et les algorithmes au rythme de publication de l’entreprise.

Vous pouvez retrouver cet exemple de planning éditorial via le lien.

Vous connaissez maintenant les bases du calendrier éditorial. Et si vous n’avez pas envie de lire l’article en entier, voici une vidéo de Geoffrey Leroy, fondateur et Responsable Web de l’Agence Canefora, où il récapitule tout ce qu’il vient de se dire. 
À bientôt autour d’un café chez Canefora… ☕

On discute ?

Prenons un café ensemble !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *