Le site web est le point névralgique d’une entreprise. C’est son support web de prédilection et celui duquel part toute sa communication sur le web. Le site internet d’une organisation n’est donc absolument pas à négliger.


 

Il existe plusieurs types de site web. Cependant, ils ont tous le même but, in fine, c’est d’avoir une présence en ligne et de faire apparaître une entité sur le web. Eh oui, actuellement, une entité existe réellement aux yeux de tous lorsqu’elle est présente sur le web.

Connaissez-vous les différentes typologies des sites internet, leurs spécificités et utilités ? Faisons un rapide tour d’horizon afin d’expliciter un peu cela.

 

Le triptyque de base des sites web

Le site vitrine 

Le site dit “vitrine” à pour but de présenter une entreprise et son activité sur internet pour ainsi mettre en avant ses produits et services. Tel une vitrine de boutique, il permet de présenter et de donner envie aux consommateurs. Cependant, sur ce type de site web, il n’est pas possible d’acheter directement des produits ou services. Il a seulement pour rôle de faire connaître l’entreprise et de la présenter. C’est un site web très utilisé dans le B2B (Business to Business) afin d’avoir un support web pour se faire connaître.

Sur ce site, il y a bien évidemment, les coordonnés de l’entreprise et son contact afin que les consommateurs deviennent clients de l’entreprise s’ils le souhaitent.

Par exemple, le site web de Canefora est un site vitrine BtoB. Il présente les différentes prestations de notre agence de communication web

 

Le site e-commerce

Un site e-commerce est un site marchand. Il est comme le site vitrine, mais cette fois-ci avec une partie e-shop où les internautes peuvent effectuer des achats directement en ligne. C’est donc plutôt un support web B2C (Business to Client).

Son but, bien sûr est de réaliser des ventes. Etant donné que les individus peuvent convertir, ce site comporte donc des modules supplémentaires afin de renforcer la sécurité, d’avoir la possibilité de payer en ligne, de se faire livrer etc. 

 

Le site institutionnel

Le site institutionnel est plutôt un site web qui permet de communiquer sur l’organisation d’une entité, sur ses valeurs et sur des chiffres clés. Il regroupe des informations pratiques nécessaires aux individus. Il est surtout utilisé par les mairies, les gouvernements, les ONG… Il n’a pas pour but de faire connaître une entreprise ou de vendre quelque chose mais plutôt d’informer une population. 

 

Voilà les trois types de sites web les plus courants et les plus utilisés par les entités. Cependant, il en existe d’autres, qui peuvent être utilisés indépendamment ou non de ces trois sites web de base.

 

Site web - typologie site internet - blog - e-commerce - site vitrine - site institutionnel - Agence de communication web - Canefora

 

D’autres typologies de site internet

Le blog

Le blog est le support de création de contenu web par excellence. Il s’inscrit notamment dans une démarche et une stratégie d’Inbound Marketing, prônant la liberté du client à aller directement vers les marques et non l’inverse. D’ailleurs, si vous voulez en apprendre plus à ce sujet, rendez-vous sur cet article.

 

Ce support web peut être directement intégré au site web de l’organisation ou être un site web à part entière. Pour les individus, il est utile pour s’informer et se tenir au courant des nouveautés, et pour les marques de générer du trafic sur son site internet. Par exemple, là, vous vous trouvez sur le blog de l’agence Canefora, partie à part entière de son site web.

 

Il est constitué d’articles, présentés dans un ordre chronologique inversé, c’est-à-dire que le plus récent est en premier. Il traite souvent d’une thématique particulière (la communication web & print, l’actualité, le marketing etc). Pour ce support, il faut privilégier des contenus qui parlent aux personas buyer de l’entreprise (ses cibles). Le maître-mot pour un blog, c’est la régularité de publication ! En effet, les membres de l’entreprise tenant un blog doivent publier régulièrement du contenu web pour générer du trafic et “habituer” les moteurs de recherche, comme Google, au rythme de publication de l’entreprise.

Le blog aide également au référencement naturel, ou SEO, de l’entreprise qui en dispose. En effet, il permet d’apparaître plus dans les moteurs de recherche et ainsi d’avoir plus de chances de générer du trafic sur le site web de l’entreprise. 

 

Enfin, il permet de générer de l’interaction, quand les individus peuvent laisser des commentaires, ce qui est une bonne manière pour la marque d’interagir avec sa communauté.

 

Le site collaboratif

Le site collaboratif est quant à lui un lieu virtuel et une plateforme d’échanges et de partages de biens et / ou de services. Ils peuvent être payants ou gratuits. Par exemple, Blablacar ou Airbnb sont des sites collaboratifs. Avec ce type de site, ce sont les individus qui créent eux-mêmes le contenu et ont un espace pour vendre ou partager de l’information entre eux.

L’idée principale de ce type de site est le partage et l’idée d’économie collaborative, où les individus peuvent échanger, vendre, partager, mais aussi prêter, louer ou donner à d’autres individus. Dans notre société actuelle, de plus en plus de marques et d’organisation se mettent à l’économie collaborative et aux sites web collaboratifs afin de se rendre mutuellement service et de prôner des valeurs relatives au développement durable.

 

Le site communautaire

Le site communautaire a pour objectif de favoriser la communication et les interactions entre les internautes et individus partageant un ou plusieurs intérêts communs. A titre d’exemple, les forums et les réseaux sociaux sont des sites communautaires. 

Ils sont très utilisés pour générer de l’interaction et s’inscrivent dans un esprit de partage de l’information et d’entraide entre les individus. 

 

Le site intranet

Enfin, le dernier type de site que l’on va explorer ici est le site intranet. Il permet d’échanger des informations professionnelles au sein même des marques. Ils sont beaucoup utilisés par les grandes entreprises, afin de partager toute l’information nécessaire à l’ensemble des salariés et collaborateurs de cette entité, de manière simple et instantanée. Ils servent également à la gestion de projets et à la discussion en interne de manière plus facile et rapide. 

 

Vous en savez maintenant plus sur les différents sites internet existant. Il en existe évidemment encore d’autres dont nous n’avons pas parler ici mais vous disposez maintenant de bonnes bases sur les typologies de site web. Alors, quel type de site web conviendrait le mieux à votre entreprise ou votre organisation ? ☕

 

On discute ?

Prenons un café ensemble !

Tags:

Laisser un commentaire